Votre recherche : PRESERVATIF

PRESERVATIF : GIGALAVIE - PRESERVATIF

PRESERVATIF : GIGALAVIE - PRESERVATIF

preservatif  

Qui sommes-nous ?

L'Institut des Hauts-de-Seine, association loi 1901 créée en 1994, développe des programmes éducatifs et préventifs dans le département sur les thématiques de la santé, du cadre de vie, de la citoyenneté. Grâce à son expérience, sa structure souple au plus près du terrain, l'Institut des Hauts-de-Seine peut répondre aux besoins des collectivités et des associations locales en partenariat avec la CPAM, la DDASS, l’Inspection académique.

Des « forums » destinés aux collégiens, aux personnes âgées et aux femmes permettent chaque année de faire participer un grand nombre d’usagers : une trentaine de milliers de visiteurs (collégiens et adultes) fréquentent annuellement les forums itinérants « Giga la Vie », « Giga Seniors » et « Femmes sans Frontières ».

  Pour toute information, Contactez-nous !
Association Institut des Hauts de Seine
Tél. : +33 (0)1 41 37 11 10
www.institut-hauts-de-seine.org
solidarite-institut@cg92.fr
 

 

Notre action : la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) et la promotion de l’usage du préservatif :

Dans le cadre des forums, les équipes de l’Institut des Hauts de Seine se mobilisent pour la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST).
Même si toi et ta partenaire, vous faites un test du sida, n'oublie pas que tu es toujours exposé à un risque de contamination par d'autres IST (hépatites B, herpès, chlamydiae…). Il faut vous protéger et utiliser un préservatif.
Le préservatif est disponible en grande surface, en pharmacie…

Quand un préservatif est bien utilisé, il est efficace à 98%.

Nos conseils pour correctement utiliser un préservatif :


Préservatif, pilule ce n'est pas la même chose !

Cela fait 4 mois déjà que tu sors avec la même personne, çà commence à devenir sérieux et le préservatif, c'est pas le délire. Pourquoi ne pas abandonner le préservatif et adopter un autre contraceptif, la pilule par exemple ? Capote et pilule correspondent à des moments différents de ta vie sexuelle, c'est là que le passage de l'un à l'autre mérite réflexion. Tu sais que le préservatif présente l'intérêt de vous protéger, tous les deux, contre les IST (Infections Sexuellement Transmissibles) et le sida, en plus de servir de moyen de contraception. En adoptant la pilule comme nouveau mode de contraception, vous perdez la protection contre ces maladies.

Passage obligé avant d’arrêter l’utilisation du préservatif : le test de dépistage.

Avant d'abandonner le préservatif, il faut donc vérifier que les deux partenaires n'ont pas été contaminés par le virus du sida ou d'une autre IST.
Ce qui veut dire : aller faire un test de dépistage, par exemple dans un Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit (CDAG). On peut également s'y faire dépister des IST. Pour être sûr à 100 % d’arrêter le préservatif, il faut attendre trois mois, même si c'est un peu contraignant, car on peut avoir la certitude d'être ou de ne pas être atteint seulement 3 mois après la prise de risque. Et la fidélité dans tout ça ?
Passer du préservatif à la pilule est une décision à ne surtout pas prendre à la légère. Il est important, d'une part, de choisir le mode de contraception qui convient le mieux et, d'autre part de bien savoir où l'on va avec son ou sa partenaire. En clair, si l'un des deux ou les deux ne sont pas du genre fidèle, il ne suffit pas d'aller faire un test à un moment donné pour être sûr de ne pas être atteint par le virus du sida. On peut choisir dans ce cas soit de continuer avec le préservatif soit de se jurer de ne jamais aller voir ailleurs… sans préservatif. Dans tous les cas, il est préférable d'en parler au sein du couple et d'avoir conscience de ce qu'implique le fait de faire l'amour sans filet. Le préservatif n'est pas seulement un moyen de contraception ; c'est aussi la seule façon de se protéger des IST. Même si ta partenaire et toi faites un test du sida, n'oubliez pas que vous êtes toujours exposés à un risque de contamination par d'autres IST (hépatites B, herpès, chlamydiae…).

Pourquoi et comment utiliser un préservatif ?


  Pour toute information, Contactez-nous !
Association Institut des Hauts de Seine
Tél. : +33 (0)1 41 37 11 10
www.institut-hauts-de-seine.org
solidarite-institut@cg92.fr
 

 


Drogue / Mst / Ist / Pilule / Contraception / Moyens contraception / Sida / Test sida / Dépistage sida / Nutrition / Grossesse / Règles / Préservatif / Capote / Info santé / Info santé Hauts de Seine / Santé_Hauts de Seine / Info drogue / Info mst / Info ist / Info pilule / Info contraception / Info sida / Info nutrition / Info grossesse / Info règles / Info préservatif / Info capote / Prévention santé Hauts de Seine / Hauts de Seine / Bénédicte de Kerprigent / Prévention santé jeunes

preservatif

PRESERVATIF

 

 

preservatif  

Qui sommes-nous ?

L'Institut des Hauts-de-Seine, association loi 1901 créée en 1994, développe des programmes éducatifs et préventifs dans le département sur les thématiques de la santé, du cadre de vie, de la citoyenneté. Grâce à son expérience, sa structure souple au plus près du terrain, l'Institut des Hauts-de-Seine peut répondre aux besoins des collectivités et des associations locales en partenariat avec la CPAM, la DDASS, l’Inspection académique.

Des « forums » destinés aux collégiens, aux personnes âgées et aux femmes permettent chaque année de faire participer un grand nombre d’usagers : une trentaine de milliers de visiteurs (collégiens et adultes) fréquentent annuellement les forums itinérants « Giga la Vie », « Giga Seniors » et « Femmes sans Frontières ».

  Pour toute information, Contactez-nous !
Association Institut des Hauts de Seine
Tél. : +33 (0)1 41 37 11 10
www.institut-hauts-de-seine.org
solidarite-institut@cg92.fr
 

 

Notre action : la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) et la promotion de l’usage du préservatif :

Dans le cadre des forums, les équipes de l’Institut des Hauts de Seine se mobilisent pour la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST).
Même si toi et ta partenaire, vous faites un test du sida, n'oublie pas que tu es toujours exposé à un risque de contamination par d'autres IST (hépatites B, herpès, chlamydiae…). Il faut vous protéger et utiliser un préservatif.
Le préservatif est disponible en grande surface, en pharmacie…

Quand un préservatif est bien utilisé, il est efficace à 98%.

Nos conseils pour correctement utiliser un préservatif :


Préservatif, pilule ce n'est pas la même chose !

Cela fait 4 mois déjà que tu sors avec la même personne, çà commence à devenir sérieux et le préservatif, c'est pas le délire. Pourquoi ne pas abandonner le préservatif et adopter un autre contraceptif, la pilule par exemple ? Capote et pilule correspondent à des moments différents de ta vie sexuelle, c'est là que le passage de l'un à l'autre mérite réflexion. Tu sais que le préservatif présente l'intérêt de vous protéger, tous les deux, contre les IST (Infections Sexuellement Transmissibles) et le sida, en plus de servir de moyen de contraception. En adoptant la pilule comme nouveau mode de contraception, vous perdez la protection contre ces maladies.

Passage obligé avant d’arrêter l’utilisation du préservatif : le test de dépistage.

Avant d'abandonner le préservatif, il faut donc vérifier que les deux partenaires n'ont pas été contaminés par le virus du sida ou d'une autre IST.
Ce qui veut dire : aller faire un test de dépistage, par exemple dans un Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit (CDAG). On peut également s'y faire dépister des IST. Pour être sûr à 100 % d’arrêter le préservatif, il faut attendre trois mois, même si c'est un peu contraignant, car on peut avoir la certitude d'être ou de ne pas être atteint seulement 3 mois après la prise de risque. Et la fidélité dans tout ça ?
Passer du préservatif à la pilule est une décision à ne surtout pas prendre à la légère. Il est important, d'une part, de choisir le mode de contraception qui convient le mieux et, d'autre part de bien savoir où l'on va avec son ou sa partenaire. En clair, si l'un des deux ou les deux ne sont pas du genre fidèle, il ne suffit pas d'aller faire un test à un moment donné pour être sûr de ne pas être atteint par le virus du sida. On peut choisir dans ce cas soit de continuer avec le préservatif soit de se jurer de ne jamais aller voir ailleurs… sans préservatif. Dans tous les cas, il est préférable d'en parler au sein du couple et d'avoir conscience de ce qu'implique le fait de faire l'amour sans filet. Le préservatif n'est pas seulement un moyen de contraception ; c'est aussi la seule façon de se protéger des IST. Même si ta partenaire et toi faites un test du sida, n'oubliez pas que vous êtes toujours exposés à un risque de contamination par d'autres IST (hépatites B, herpès, chlamydiae…).

Pourquoi et comment utiliser un préservatif ?


  Pour toute information, Contactez-nous !
Association Institut des Hauts de Seine
Tél. : +33 (0)1 41 37 11 10
www.institut-hauts-de-seine.org
solidarite-institut@cg92.fr
 

 


Drogue / Mst / Ist / Pilule / Contraception / Moyens contraception / Sida / Test sida / Dépistage sida / Nutrition / Grossesse / Règles / Préservatif / Capote / Info santé / Info santé Hauts de Seine / Santé_Hauts de Seine / Info drogue / Info mst / Info ist / Info pilule / Info contraception / Info sida / Info nutrition / Info grossesse / Info règles / Info préservatif / Info capote / Prévention santé Hauts de Seine / Hauts de Seine / Bénédicte de Kerprigent / Prévention santé jeunes